[vc_message color= »success »]Cet article est garanti 100% sans spoiler ![/vc_message]

[vc_message color= »info »]Attention, cette analyse/critique est purement subjective et ne concerne que le point de vue de l’auteur comme chaque critique disponible sur Erreur42.[/vc_message]

Les portes de février s’ouvrent et alors que nous entrons dans ce qui est souvent le mois le plus froid de l’année, il semblerait judicieux, plutôt que d’aller braver le blizzard, de vous enfermer chez vous, loin des pressions du monde moderne pour vous délecter (mais seulement avec les yeux !) de quelques ravissants comic books. Et ça tombe bien car 2017 est une année qui pourrait bien faire date dans la grande histoire du comic books puisque Marvel sort le grand jeu avec un événement très attendu : Civil War II.

Si Civil War II a commencé en Janvier en France, l’événement se poursuit et prend réellement de l’ampleur en Février, et votre serviteur a pu, grâce à un abonnement Marvel Unlimited et à une connaissance quasi parfaite de la langue de Morgan Freeman, feuilleter et se faire un avis sur quelques albums encore inédits en France. C’est pourquoi nous sommes en mesure de vous proposer cette analyse de Civil War II jusque-là.

CET ARTICLE EST 100% MARVEL

Synopsis

Suite aux événements d’Infinity, Atilan a été détruite et les Inhumains, un peuple d’extraterrestres dotés de super-pouvoirs ont dû s’installer sur Terre. Leur arrivée réveille le patrimoine génétique de certains humains qui se mettent à muter et à développer des pouvoirs. Parmi eux il y a Ulysse qui peut « vivre » le futur, assister à des événements qui n’ont pas encore eu lieu. Les pouvoirs d’Ulysse permettent aux héros de sauver New-York de l’attaque des Célestes mais entraîne la discorde dans leur rangs : est-il raisonnable de s’en servir ? Ces visions sont-elles fiables ? Est-ce juste de prendre des mesures contre des crimes qui n’ont pas encore eu lieu ? Un débat qui oppose Carol Denver (Captain Marvel) et Tony Stark (Iron Man). La situation va vite s’envenimer quand plusieurs héros perdent la vie dans une opération préventive et qu’Ulysse révèle qu’un héros bien connu est susceptible de causer une immense catastrophe.

Les publications en France

Civil War II c’est LE grand événement Marvel du moment qui, pendant les mois qui vont suivre, va impliquer tous les personnages de l’univers Marvel. En Février les dernier cycles « All New Marvel Universe » se terminent et tous les numéros kiosque seront désormais estampillés Civil War II. On retrouve tous les mois un numéro qui suit la trame générale des événements, scénarisé par Brian Michael Bendis et dessiné par Gabriel García Márquez, puis les divers fascicules contiennent des aventures se concentrant spécifiquement sur un personnage ou un équipe en particulier, Iron Man, Captain Marvel, Spider-Man, les X-Men, etc… Ci dessous un détail des publications kiosque de Février avec les héros en tête d’affiche.

ALL-NEW DEADPOOL 9 : Deadpool, Spider-Man


ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS 9 : Iron Man, Captain America (Sam Wilson), Captain America (Steve Rogers), Thor

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE 9 : Gardiens de la galaxie, Drax, Rocket Racoon, Groot, Captain Marvel

ALL-NEW SPIDER-MAN : Spider-Man, Spider Man 2099

ALL-NEW X-MEN 9 : Extraordinary X-Men, Uncanny X-Men, All New XMen Old Man Logan, X-Men ’92

CIVIL WAR II EXTRA 1 : Hercule

MARVEL SAGA 5 : Hulk

MARVEL UNIVERSE 7 : Nova (partie 2)

Personnellement je pense qu’il est plutôt indispensable, ou en tout cas très intéressant de suivre la saga principale pour saisir un maximum d’enjeux et comprendre au mieux les autres histoires. Pour le reste, j’ai porté une attention toute particulière aux  séries Captain Marvel (très touchante), Old Man Logan (très bien dessinée), Hercule (très drôle et réunie dans un seul numéro en France), et Nova (assez indifférente). Mais c’est à vous de choisir quels magazines acheter en fonction de vos affinités pour les personnages.

Certaines séries liées à Civil War II ont déjà commencé le mois dernier en France, mais c’est ce moi ci que la majorité des héros entrent dans la danse. Alors que penser de cet évènement ?

Critique de l’événement (jusqu’ici)

Bien évidemment il s’inscrit dans la mode longtemps décriée, initiée en 2007 par Mark Millar avec le premier Civil War, des affrontements entre super-héros. Ont suivi Avengers vs X-Men, Secret Wars, etc… Certains n’apprécient pas ce schéma d’histoires et tous s’accordent pour dire qu’utiliser à outrance, ça devient lassant. On a compris que ce n’était pas facile de se battre contre ses amis. Pour autant, jusqu’ici, Civil War II a entraîné assez peu d’affrontements à bâtons rompus entre héros. La lutte est plus subtile, plus insidieuse. Des schismes et des disputes ont lieu, des procès également et c’est autour de ces formes d’oppositions que se tisse l’intrigue. Pour autant on sent que la situation est explosive et que, à un moment où un autre, des coups vont être donnés. Mais jusque-là l’approche, notamment de Bendis dans la série principale est assez intelligente et joue bien avec la tension.

D’autant que les ressorts idéologiques et narratifs sont puissants. Le débat se fait autour de la légitimité qu’on a à condamner quelqu’un qui n’a encore rien fait. Une question tout sauf inédite puisque déjà posée par Philip K Dick en 1956 dans la nouvelle Rapport Minoritaire (adaptée au cinéma par Steven Spielberg). C’est un débat qui, en soit, ne diffère pas tant que ça de celui du premier Civil War : faut-il garantir plus de sécurité quitte à perdre des libertés. Cette question divise tant les individus que l’échiquier politique et ne manquera pas de créer une nouvelle fois des disputes enflammées entre fans de comics. Il est intéressant de remarquer que Tony Stark an changé de bord en 10 ans, et soutient maintenant la liberté à tout prix, preuve que Marvel accorde de l’importance au cheminement intellectuel des personnages.

La situation s’intensifie d’autant plus que les enjeux émotionnels sont importants puisque la discorde naît de la mort de plusieurs héros, amis et amants des protagonistes. A nos convictions se mêlent nos sentiments, et prendre parti semble d’autant plus important… Mais aussi plus difficile.

Cependant on peut objecter que Civil War II marque vraiment un manque d’inspiration chez Marvel Comics. Et on aurait raison. Après nous avoir ressortis l’an dernier Secret Wars, d’après la même formule qu’un événement des années 1986, pour les 30 ans de la saga, on fête cette année les 10 ans de Civil War avec un événement taillé dans le même moule. On peut considérer que c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe, mais on peut aussi considérer qu’on nous raconte encore et encore presque la même histoire et que ça devient fatigant. Civil War II est donc un événement prometteur mais il faut rester critique et faire attention à ne pas se faire flouer.

Des solutions de repli pour les blasés

Sinon vous pouvez toujours vous rabattre sur les nouveaux comics Star Wars, ils sont globalement très bons et un numéro spécial Rogue One devrait faire son apparition d’un jour à l’autre. Tous les mois sortent également des rééditions d’anciennes histoires. Ce sont des publications à surveiller car on y trouve des classiques mais aussi des perles insoupçonnées. Vous pouvez toujours acheter d’occasions ou des albums plus vieux, évidement, si les publications du moment ne vous plaisent pas. Une vie entière ne serait pas suffisante pour lire l’intégralité des comics parus à ce jour ! Sinon vous pouvez toujours passer chez DC comics, mais là s’arrêtent les limites de ma compétence…