CET ARTICLE EST GARANTI 100% SANS SPOILER

Sur la papier Another day of life s’annonçait déjà prometteur : film documentaire d’aventure sur la vie du grand reporter de guerre Ryszard Kapuscinski, mélangeant animation et prises de vue réelles tout en adoptant des scènes expérimentales… Mais Raul de la FuenteDamian Nenow ont-il réussi, pour leur premier film, à tenir leurs promesses sur 1h30 ?

Another Day of Life est l’histoire saisissante d’un voyage de trois mois que le célèbre reporter Ryszard Kaupscinski a effectué à travers l’Angola. Une Angola ravagée par une guerre dans laquelle les lignes de front se déplaçaient comme un kaléidoscope d’un jour à l’autre.

En assumant dès les premières minutes son statut de film d’aventure sur fond de documentaire, Another Day of Life prend un parti pris risqué mais qui, dans ce cas précis, se révèle gagnant. En effet en choisissant cette structure narrative précise le film bénéficie d’un rythme et d’une énergie folle tout en traitant un véritable (et délicat) sujet de fond. C’est la toute la force du film : réussir à aborder un sujet grave tout en gardant un aspect plus grand public (en particulier grâce à son animation)

Raul de la FuenteDamian Nenow n’en sont pas à leur coup d’essai, en 2010 ils réalisaient l’excellent court métrage Paths of hate à la thématique et à la technique d’animation déjà très proches de ce qu’ils ont mis en place sur Another Day of Life. Car en plus d’être un documentaire puissant et engagé le film est visuellement splendide : rarement un film d’animation nous aura autant retourné la rétine. Que cela soit dans son travail sur les cadres, sur les couleurs, sur les techniques même d’animation…

Mais si le film marque autant c’est également pour sa réalisation qui utilise tout ce que le film d’animation met à la disposition et l’exploite à son maximum pour obtenir un résultat dynamique et engrainant, sorte de mélange improbable entre une comédie de Guy Ritchie, un film d’animation de Brad Bird et un documentaire d’Oliver Stone. En ajoutant à cela d’excellents comédiens de doublage et un scénario intelligent et percutant et on obtient l’un des meilleurs film de ce 71ème Festival de Cannes !

Another Day of Life est un véritable bijou d’animation mais avant tout un bijou de cinéma. En mêlant habilement documentaire, film historique et d’aventure il nous ouvre sur le monde qui nous entoure avec, parfois, des images dures mais nécessaires, un propos de fond fort mais surtout cohérent avec sa mise en scène. En poussant au maximum les limites de l’animation, les deux réalisateurs nous offrent un film visuellement sublime et profondément humain…


NOS NOTES ...
Visuels
Réalisation
Actorat
Bande Originale
Scénario
PARTAGER
Article précédentCannes 2018 : Critique d’Arctic
Article suivantCannes 2018 : Critique de Trois visages
J'aime le cinéma mais plus encore les Blues Brothers et Jake Gyllenhaal. Fondateur du site mais également étudiant en école de cinéma