[vc_message color= »success »]Cet article est garantie 100% sans spoiler ![/vc_message]

[vc_message color= »info »]Attention, cette chronique est à but humoristique et est purement subjective. Pour autant cette chronique se fait dans le total respect de l’équipe du film et du travail accompli.[/vc_message]

Plusieurs mois après la dernière chronique du Cinésériephile hater, il est enfin temps de faire son retour. Et quoi de mieux que de réapparaître en tant que trash talker en critiquant une comédie française ?

Alors qu’un certain Trump est arrivé au pouvoir aux États-Unis provoquant de nombreuses manifestations pour les droits des migrants et des femmes et un scandale politique sur le candidat à la présidentielle de 2017 en France avec l’affaire Pénélope, quoi de mieux que d’aller voir une comédie française sur la place des femmes dans le Raid !

Aucune cohérence pour le moment, je suis totalement d’accord, et pourtant, on peut bien se demander ce qu’il s’est passé dans la tête des créateurs de Raid Dingue pour réaliser un film pareil.

Raid Dingue vous plonge dans le monde très masculin du groupe d’intervention du Raid a une demoiselle qui passe pour une véritable attardée qui ne sait rien faire. D’où mon envie de casser la figure (pour rester très poli) des personnes random qui ont rigolé lors des blagounettes machistes, sexistes et complètement lourdes de cette « comédie ».

Parce que concrètement, le film ne tourne qu’autour de ce principe qui est de faire passer les femmes pour des incompétentes qui n’ont pas leur place dans les rangs  des forces d’interventions françaises parce qu’elles… sont des filles. C’est donc lors de ces nombreux moments de malaises dignes de Malaise TV que les gens de la salle riaient.


Le problème est que non, ce n’est pas drôle de voir une femme se faire victimiser et passer pour une conne en la dénigrant, en lui appliquant tous les préjugés existant de nos jours et que de nombreux machos adorent utiliser à des fins inconnues au bataillon. Ce n’est surtout pas drôle alors qu’en ce moment même, un certain président du pays le plus puissant du monde est actuellement en train de réduire ces droits des femme, en étant lui-même un énorme macho qui a fait fortune en montrant des paires de seins et fesses lors d’émissions de télé réalité.

Mais malgré ce point noir qui rend le film insignifiant et très peu drôle,il y a quand même quelques messages intéressant à relever.

En effet le film dénonce les actes des médias lors d’attaques terroristes. Rappelez-vous : il y a maintenant 2 ans les « chaines d’informations » ont surfées sur le « buzz » en tentant d’appeler des témoins sur les lieux de la prise d’otage, ou même de divulguer des informations sensibles en direct alors que les groupes d’interventions étaient en pleine mission de secours. Deux scènes du film traitent de ce problème que pose BFM TV et compagnie, qui veulent juste faire du sensationnel et obtenir de très bonnes audiences en faisant tout leur possible pour avoir des informations inédites à la limite de l’éthique.

Enfin, ce film dénonce (légèrement) les passes-droits que les politiques ont tendances à faire de façon discrète jusqu’au jour où ils se font pincer.  Bref, ne parlons pas de politique et magouilles en tout genre dans les critiques du Cinésériephile hater. La seule chose que vous avez vraiment besoin de savoir est que non, vous n’avez pas à aller débourser un ticket de cinéma pour aller voir ce film en pensant que vous allez rire. Parce que ce film n’est vraiment pas drôle, il est juste mauvais.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de