[vc_message color= »success »]Cet article est garanti 100% sans spoiler ![/vc_message]

[vc_message color= »info »]Attention, cette critique est purement subjective et ne concerne que le point de vue de l’auteur comme chaque critique disponible sur Erreur42.[/vc_message]

Rien que pour Tom Hardy je voulais voir ce film. Puis lorsque la bande annonce est apparue, un sentiment d’excitation m’a emparé. C’est en ce jour que j’ai pu donc voir « Legend », œuvre tirée de l’histoire vraie des jumeaux gangsters Reggie et Ronnie Kray. Je vais l’annoncer dès le début : je n’ai pas été déçu. Malgré de petits défauts scénaristiques, « Legend » m’a plu de bout en bout et ne m’a pas ennuyé.

Legend-Wallpaper

Le film retrace donc une partie de l’existence de ces deux frères mafieux, et nous présente des personnages ambigus par une voix off, celle de la femme de Reggie Kray. Celui-ci est charismatique, charmant et bon vivant, tandis que son frère Ronnie est atteint de schizophrénie, il est pervers, homosexuel et en plus de cela violent, parfois ingérable. Ce duo fraternel est fascinant à suivre : dans leurs disputes, magouilles et crimes en tout genre. Opposés mais allant ensembles, R&R sont bien distincts dans le récit. C’est en ce sens que Tom Hardy est époustouflant. Avec ce long-métrage, Tom Hardy (« Locke ») nous prouve encore une fois toute la dimension de son talent de comédien. Il nous livre une double interprétation redoutable et impeccable. Sa performance nous scotche à notre siège tout le long du déroulement de l’histoire tant son changement de personnalité est remarquable. Il s’élève grâce à ce film à une nouvelle classe de superstar hollywoodienne. Il est accompagné de Emily Browning (« Sucker Punch »), qui est elle aussi superbe dans la peau de son personnage ; de David Thewlis (« Régression ») ainsi que de Paul Anderson (« The Revenant »), Christopher Eccleston (« 28 Jours Plus Tard »), Colin Morgan (« Merlin »), Joshua Hill (« Pride ») et de Taron Edgerton (« Kingsman »). Chacun est convaincant dans son rôle.

Legend GIF

Brian Helgeland (« Chevalier ») maitrise son casting, tout comme sa caméra et sa mise en scène. Le scénario est sans longueurs, malgré une lente exposition. Le film est ponctué de scènes de bagarres assez violentes, et heureusement, mais il ne manque pas d’humour ! Certaines séquences sont à tordre de rires tant les dialogues sont savoureux ou les situations délirantes, sans jamais tomber dans le kitsch ou l’absurde. Si il ne se démarque pas des films de mafieux sortis avant lui comme « Scarface » ou « Black Mass », « Legend » reste agréable à regarder. Très classique mais bien écrit, le film est un bon divertissement, pour ma part captivant, à la mise en scène efficace. La tension vient se mélanger avec l’humour noir, le tout dans une ambiance des années 60 parfaitement bien retranscrite. La bande sonore de Carter Burwell est très bonne, entrainante et en accompagnement parfait avec le visuel ; et les décors sont superbes. Les costumes classieux, les casinos organisés, les accessoires bien trouvés ; tout ce qui met le spectateur dans l’ambiance anglaise et gangsterienne de cette œuvre est travaillé. La réalisation est quant à elle splendide. De très nombreux plans-séquences viennent asservir au charme du film. Ils sont savoureusement bien orchestrés, et aidés par une photographie resplendissante. Beaucoup de plans frappent au visage grâce à leur beauté graphique, et à la justesse symbolique retranscrite. L’amour, la famille, le respect ; les grandes devises et règles des mafieux sont là, et mises en évidence par des cadrages flamboyants. L’atmosphère est prenante bien que souvent détendue à cause de la romance entre les deux personnages. Histoire d’amour entre Frances Shea et Reggie Kray certes, mais aussi entre Reggie et Ronnie avec une fraternité redoutable, ce qui fait un binôme sensationnel à voir au cinéma. Elégants et distingués, R&R ne sont toutefois des hommes auxquels on peut s’identifier.

Legend-Movie


« Legend », film de gangsters se déroulant à Londres, ne brille pas par son originalité scénaristique je le conçois bien, mais vaut cependant le déplacement pour certaines scènes, l’époque bien retranscrite et la performance hallucinante de l’acteur principal. Un bon film, joignant Tom Hardy au sein des superstars d’Hollywood qui vont entrer dans la légende.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de