[vc_message color= »info »]Attention, cette sélection est purement subjective et ne concerne que le point de vue de l’auteur comme chaque sélection ou top disponible sur Erreur42.[/vc_message]

Une nouvelle année commence et les sorties ciné ne s’arrêtent pas, au contraire: « Les 5 Films du mois » fête officiellement ses un an et cette 13eme sélection s’annonce une nouvelle fois chargée !

Comme chaque mois vous avez voté sur Twitter et c’est avec plus de 65 % des voix (le second, Assassin’s Creed, est à 15%) que vous avez élu Rogue One: a StarWars Story film du mois de décembre ! Vous pouvez retrouver notre critique ici.

Notre sélection ne se base que sur les bandes annonces & le combo réalisateur / acteurs donc bien sûr nous pouvons nous tromper et tomber sur un raté monumental, mais rassurez nous ne vous conseillerons jamais Aladin. De plus ce n’est qu’un avis et desattentes personnelles, chacun peut avoir ses propres attentes & préférences.

Chaque film présenté est accompagné de sa bande annonce, de son synopsis et de sa date de sortie pour que chacun puisse se faire un avis et sélectionner le ou les films qu’il a envie de voir !

Nocturnal Animals (4 janvier)

Susan, galeriste à Los Angeles mène une vie bien rangée à la limite de la monotonie, délaissée par son époux Hutton Morrow. Jusqu’au jour où, seule à la maison, elle reçoit un livre : Nocturnal Animals, signé par son ex mari Edward Sheffield, dont elle est sans nouvelles depuis des années. Edwards s’y met en scène dans le rôle de Tony Hastings, un père de famille en proie à l’horreur sur les routes du Texas, face à Ray Marcus, un chef de gang ultraviolent et le lieutenant Bobby Andes.
Ce roman, d’une violence rare, va bouleverser Susan et réveiller bien des sentiments, que la jeune femme croyait enfouis à jamais… fissurant dangereusement la surface vernie de l’existence qu’elle s’est choisie.


Quelques minutes après minuit (4 janvier)

Conor a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère, à l’intimidation de ses camarades et à la fermeté de sa grand-mère. Chaque nuit, pour fuir son quotidien, il s’échappe dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est pourtant là qu’il va apprendre le courage, la valeur du chagrin et surtout affronter la vérité



La Grande Muraille (11 Janvier)

Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.


Live by Night (18 Janvier)

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…


La La Land (25 Janvier)

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de