back to the future

Great Scott ! Et oui par Crom, nous sommes le 21 octobre 2015 et, à l’heure où cet article sort une certaine delorean volante va bientôt débarquer depuis 1985 (l’heure exact est 16h29 fuseau horaire californien soit 1h29 le 22/10 en France). En effet, vous le savez sans doute mais dans Retour vers le Futur 2 le jeune Marty McFly suit à nouveau le délirant Doc Brown dans sa voiture modifiée et en allant à 88 milles/heure ils arrivent en grande pompe dans le futur version années 90. Parce que non, le futur n’est pas comme on l’a prédit (sauf Jules Verne, lui il avait raison). Contrairement à ce que Time Cops disait, on ne voyage pas dans le temps depuis 2009 et contrairement à ce que Robocop disait, les flics de Détroit sont des gens comme vous et moi. Mais qu’en est-il de la vision du futur que nous livre Retour vers le Futur ?

Back-to-the-Future-hoverboardEt bien, ma fois, on peut dire que Robert Zemeckis (réalisateur) n’avait pas vu juste sur tout les sujets. C’est vrai que les voitures volantes existent, mais elles ressemblent plus à des petits hélicoptères et ne sont pas commercialisées (là où on va, nous, on a souvent besoin d’une route). C’est vrai que des robots font serveurs dans certains restaurants, mais ils sont minoritaires. Les drones existent mais ils ne promènent pas nos chiens et servent surtout à l’armée, les baskets qui se referment toute seules existent mais, tout comme Johny Be Good, elles n’auraient pas existées sans Marty.

Par contre sur certains sujets, là le film est à coté de la plaque. Déja personne ne s’habille comme les personnages de ce film peut être parce que c’est moche et qu’ils ressemblent à des méchants de Ken le Survivant. Ensuite On n’utilise plus d’almanach sportifs, personne ne dit plus « t’as les foies » sauf pour faire référence au film et on ne pourra pas aller voir les 3037411-w-retour-vers-le-futur2-17-jaws-19-jpg_2644698Dents de la Mer 19 au ciné. Par contre on pourra aller voir Star Wars 7 et ça c’est tout aussi dingue. On a pas de vétements qui changent de couleurs et de taille ni de livres qui s’époussettent tout seuls mais ça, c’est pas grave. Non, ce qui est grave, et là vous savez tous de quoi je parle, c’est qu’on a pas d’HOVERBOARD !!!! L’Hoverboard c’est grosso-modo un skate qui vole. C’est pas génial ? C’est une idée qui a fait fantasmer une, voir deux générations d’enfants et d’ados. C’est un truc de dingue comment l’hoverboard est désiré. Mais bien évidement quand on se heurte au voile de la réalité qu’est-ce qu’il reste ? Des rumeurs, des prototypes, des trucs qui marchent que sur certains types de sol, bref… rien de bien folichon.

 

InternetMais notre futur est-il moins bien que celui fantasmé par Retour vers le Futur 2 ? Nom de Zeus NON !!! Car si nos voitures ne volent pas, certaines se conduisent toute seules (comme dans I robot), et ça c’est beaucoup plus utiles. Mais ce que le film n’avait pas prédit et que peu de gens auraient pu prévoir (oui, c’est toi que je regarde Philip K. Dick) c’est INTERNET sans lequel je ne vous écrirais pas aujourd’hui. Nos smartphones, des objets si petits qu’ils rentrent dans nos poches et qui suffisent à nous relier au monde entier. Un monde où tous les êtres humains de la planète peuvent communiquer à distance quasi-instantanément et n’importe qui peut s’inventer comique, journaliste ou cinéaste en herbe. La réalité augmentée, la haute définition, les jeux vidéos en 3D (qui l’eut crut), c’est pas mieux que des vestes qui changent de couleur ?

 


Nan et puis StarWars 7, Jurassic Park 4, Mad Max 4 et SOS Fantômes 3 c’est quand même plus cool que les Dents de la Mer 19 !

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de