CET ARTICLE EST GARANTI 100% SANS SPOILER

Février a beau être le mois le plus court de l’année, il ne fut pas moins généreux en sorties ciné et en bons films. Des blockbusters hollywoodiens très attendus, des films français et des petites perles indépendantes, difficile de se repérer dans tout ça ! Heureusement nous sommes là pour ériger un phare dans la nuit et revenir sur les sorties de février que nous avons pu découvrir.

Les notes sont données par le rédacteur ou la rédactrice qui a écrit la review. Les films sont classés du moins bien noté au mieux noté.


Paris est à nous

Paris est à nous est un projet de longue haleine. Tourné à la sauvage sur 4 ans, il a récolté 91 000€ sur internet pour finaliser sa post-production et finalement être diffusé sur Netflix, devenant ainsi le « premier film français » de la plateforme. Mais malgré son parcours atypique et sa volonté de proposer « un autre cinéma », le film d’Elisabeth Vogler devient une parodie de lui-même, faussement expérimental et désespérément vide. On notera, quand même le travail sur la photographie et la séquence renversante du cockpit.

Note : 4/10 – Avis de Quentin


L’Intervention

L’Intervention est un thriller d’action français porté par la star montante Alban Lenoir (révélé dans la série Hero Corp). S’attaquant à un sujet politique sensible, il se prend complètement les pieds dans son message et contredit souvent sa morale. De plus il use des clichés à outrance, jusqu’à en être fatigant. Cependant, il reste bien rythmé, parfaitement monté et assez divertissant grâce à un suspens efficace et à de bons acteurs.

Note : 5,5/10 – Avis de Baptiste



Alita : Battle Angel

Lire la critique complète

Note : 6/10 – Avis de Natan


Le Chateau de Cagliostro

Techniquement, ce film date de 1979, cependant il est sorti pour la première fois au cinéma en France en janvier 2018. C’est le premier film du génial réalisateur Hayao Miyazaki. La formule n’était pas encore rodée. C’est un film plus léger que le reste de sa filmographie, inspiré du pulp, débordant d’aventure et avec une animation dynamique. Cependant il est aussi moins intéressant, sans véritable propos et avec un scénario à peine cohérent.

Note : 6/10 – avis de Baptiste


Tout ce qu’il me reste de la révolution

Tout Ce Qu’il Me Reste De La Révolution est un film français, supposément politique et comique qui a autant de grosses qualités et de gros défauts. Très bien interprété et correctement filmé, il est orné de quelques scènes étonnamment intenses ou vraiment drôle, puisant dans l’humour politique typique du cinéma de gauche. Mais il est également parsemé de moments terriblement embarrassants et se méprend complètement sur son fond politique, semblant incertain de son sujet. Un film pas inintéressant mais très imparfait.

Note : 6/10 – Avis de Baptiste


Arctic

Lire la critique complète

Note : 6/10 – Avis de Quentin


Velvet Buzzsaw

Après Night Call, le réalisateur Dan Gilroy et Jake Gyllenhaal refont équipe pour un thriller horrifique dans le milieu de l’art contemporain à Los Angeles. Certes moins inspiré que dans ses précédents films, l’esprit satyrique et acérée de Dan Gilroy offre tout de même une intrigue percutante où les différents personnages semblent errer dans une vision horrifique et crue du monde qui les entoure.

Note : 7/10 – Avis de Quentin


Grace à Dieu

En raison de son sujet polémique et de procédures judiciaires, le dernier film de François Ozon avait déjà fait couler beaucoup d’encre avant sa sortie. C’est un film très convainquant, qui traite un sujet sensible avec une sobriété bien venue et un attachement très rigoureux aux faits, se rapprochant presque du documentaire. Le film perd malheureusement beaucoup en intensité à sur la longueur  et est entrecoupé de flash-backs d’un mauvais gout certain qui ternissent le tableau. Il n’en demeure pas moins juste, courageux et incroyablement rigoureux.

Note : 7/10 – avis de Baptiste


At Eternity’s Gate

At Eternity’s Gate est une production récente de Netflix nous embarquant dans la vie tumultueuse de Vincent Van Gogh. C’est un très beau film qui agit comme une déambulation dans la France de son époque, mais surtout dans l’esprit instable et les émotions fragiles du peintre. La réalisation, très moderne et riche en effets, immerge le spectateur dans ces troubles mentaux. Willem Dafoe livre une performance magnifique, tout comme Oscar Isaac en Gauguin. C’est un très beau film qui n’est retenu que par un rythme en dents de scie.

Note : 7,5/10 – Avis de Baptiste


Un Grand Voyage Vers La Nuit

Un magnifique film chinois plein d’ambition, avec tout son sérieux et citant perpétuellement Tarkovsky ou Wong Kar-Wai. Lent, contemplatif, poétique, et jouant sur le trouble entre rêve et souvenir, il s’agit d’un film qui a de quoi envoûter, mais aussi de quoi ennuyer. Il est également porté par sa prouesse finale : un plan séquence de plus d’une heure pour une déambulation, justement entre la mémoire et le rêve, avec un usage inédit de la 3D. Un film résolument impressionnant.

Note : 7,5/10 – Avis de Baptiste


Le Chant du Loup

Antonin Baudry signe avec Le Chant du Loup un premier film ambitieux et courageux dans un paysage cinématographique français qui se mouille peu (vous l’avez ?). Casting de haut vol, réalisation oppressante, photographie léchée : tout est réuni pour un grand blockbuster à la française. Et même si le film tombe dans les défauts inhérents au genre (faiblesses de scénario en tête) l’expérience n’en perd pas de sa superbe.

Note : 8/10 – Avis de Quentin


La Favorite

Situant son intrigue dans les tribulations de la cour d’Angleterre en pleine guerre, Yórgos Lánthimos signe une œuvre historique intimiste, aux enjeux sentimentaux et politiques immenses. Olivia Colman mérite son oscarisation, accompagnée parles époustouflantes  Emma Stone et Rachel Weisz. Œuvre la plus accessible du cinéaste, elle ne perd rien de son style tragi-comique délicieux.

Note : 8/10 – Avis d’Azucena


Vice

Adam McKay est au départ un réalisateur de comédie qui s’est lancé dans la satire politique avec The Big Short en 2015. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en garde un sens de l’humour des plus grinçants. Peignant le portrait des perversions du système américain, il se penche cette fois-ci sur le parcours de Dick Cheney, vice président de Bush fils, interprété par un Christian Bale méconnaissable. Montage rythmé, sens de la mise en scène, le film projette la farce dans le XXIe siècle. Rien que ça.

Note : 8,5/10 – Avis de Azucena


Dragons 3 : Le Monde caché

Dernier épisode de la plus grande saga cinématographique des années 2010, Dragons 3 respire d’un amour infini. Un amour pour ses personnages, ses dragons, ses ciels infinis et ses cadres tous aussi inspirés et habités que les spectateurs qui en ressortiront, à n’en pas douter, transportés et bouleversés.

Note : 9/10 – Avis de Quentin


Le Visionnage du Mois

Dans cette rubrique, les rédacteurs et rédactrices ont l’opportunité de revenir sur un film qui n’est pas une sortie récente mais qu’ils ont visionné ce moi ci, qui leur a plu ou les a intéressé, et qu’ils souhaitent recommander.

Primer

Primer, réalisé par Shane Caruth, est un film indépendant Américain qui a défrayé la chronique lors de sa sortie. Il s’agit d’un film de science-fiction sur le voyage dans le temps, renforcé par des mathématiques solides et un attachement à une supposée vraisemblance. C’est un film incroyablement complexe qui ne s’aborde pas légèrement mais incroyablement gratifiant pour le spectateur qui saurait démêler son intrigue et se retrouver dans toutes les continuités. Une expérience de cinéma unique, intelligente et pourtant très modeste. – Conseil de Baptiste

Mort sur le gril (Crimewave)

Deuxième film du maintenant cultissime Sam Raimi, Mort sur le gril semble tout droit sorti des cases d’un comics ou d’un cartoon des années 50. Enchaînant gags sur gags et atteignant un niveau d’humour et de second degré qui ne font que confirmer le talent de celui qui se sera vu confier la trilogie Spider-Man pour ces raisons précises… – Conseil de Quentin

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de