[vc_message color= »info »]Attention, cet article est purement subjectif et ne concerne que le point de vue de l’auteur comme chaque critique sur Erreur42.[/vc_message]

La Pokémania n’a jamais été aussi forte que ces deux derniers mois, grâce à la venue de Pokemon GO. Nous avons eu droit à : Pokemon GO est dangereux, Pokemon GO au Parlement, Pokemon GO peut aider votre entreprise, Pokemon GO ceci, Pokemon Go cela…

Il à été le sujet favoris des médias et des utilisateurs. On pouvait dire n’importe quoi, tant que « Pokemon Go » retentissait.

Et toi ? Team Bleue, Rouge ou Jaune ? 

Pokemon GO a connu un lancement assez impressionnant. C’est même le meilleur lancement de l’histoire pour un jeu mobile. Les deux semaines suivant sa sortie, 50 millions de téléchargements, et à ce jour, plus de 70 millions. Mais d’où vient tout cette HYPE ? ? De nous ? Des médias ? Des développeurs ? Je serais plus tenter à dire qu’elle vient des médias qui se sont littéralement jetés dessus pour lancer des débats et des sujets à foison (certains intéressant mais d’autres vraiment débiles). Car oui, Pokemon GO pouvait rapporter du clic et donc de l’argent. Mais ils ne sont pas les seuls fautifs, nous le sommes tout autant. A en parler sur Twitter, Facebook à l’aide d’un hashtag, ou même en faisant un article comme celui-ci, nous faisions de la pub (gratuite) pour le jeu.

C’est donc ce « bouche à oreille » géant qui à particulièrement bien joué son rôle. Ce qui fait qu’a des événements comme la fête national on retrouve plus de gens à chasser le Pokemon qu’à regarder le cortège (True Story). Mais ce qui est, à mon sens le plus flagrant c’est le rush des vidéos Youtube (enfin terminé). Pendant plusieurs semaines les tendances Youtube en étaient envahies.

Un jeu sur le long terme ? 

Mais pourquoi Pokemon GO s’arrêterait-il en si bon chemin? Tout d’abord, je vous propose de regarder quelques schémas des plus intéressants:

Voici un graphique reprenant l’activité des joueurs actifs sur Pokemon GO. Le pic se fait aux alentours des 45 millions d’utilisateurs actifs par jour ! Mais ce que nous remarquons surtout c’est une baisse continue depuis… Les joueurs quittent petit à petit la vie de dresseurs…

Voici un deuxième schéma venant tout droit de Google Trends qui permet d’évaluer le l‘intérêt pour un site, un jeu, un événement sur Google. Nous pouvons très clairement voir que l’intérêt est en baisse des plus flagrante. Un graphique à surveiller donc.


Sans titre-2

Un effet de mode ?

Comment expliquer cette baisse de popularité ? Pokemon Go est un jeu interactif, qui demande de sortir de chez soi et partir à l’aventure pour capturer le plus de Pokemon possibles. Qui partira chasser les Pokemon en hiver ? Qui jouera à la même fréquence qu’en été ? Il est sur que ce départ fut grandement aidé par la saison, mais en sera-t-il de même pour le temps glacial de l’hiver ? Mais bon, à ce que je sache, il fait toujours beau et chaud pour le moment…

Pokemon Go souffre d’un effet de mode, mais pas dans le mauvais sens du terme. Ce jeu est incomplet et au cas où je me tromperai il est encore sous stade de beta me semble-t-il. Les mises à jours que Pokemon Go devra encaisser seront sûrement lourdes, et entre temps les joueurs se lasseront, tout simplement. Car oui, c’est bien beau de courir toute la journée après un Ratata mais quand est-ce que je vais pouvoir attraper un légendaire ou encore échanger mon Pokemon avec un ami ?

Cependant, il faut l’admettre. Pokemon Go, c’est une overdose médiatique. Et même les joueurs les plus aguerris devront l’admettre, trop c’est trop.

Pokemon Go, un jeu parfait ?

Vous avez sans doute déjà entendu plusieurs fois ce genre de phrase mais je suis un très grand fan de Pokemon et pourtant, je n’ai pas aimé Pokemon Go. La première fois que j’ai regardé le trailer, j’étais à la fois excité et intrigué. Pourrais-je moi aussi capturer un Léviator ainsi ? Pourrais-je me battre contre d’autres joueurs ? Pourrais-je tous les attraper ?… La réalité est bien loin de ce que je m’attendais. Pokemon Go n’est pas un jeu Pokemon. Toute la saveur, le charme que Pokemon a n’existe pas sur cette version mobile.

C’est quoi ce système de niveau « PC » (Point de Combat) ? Où se trouvent les niveaux basiques de 1 à 100 ? Où se trouvent les Pokemon légendaires ? Mais ce qui m’a le plus déplu c’est ce système de combat complètement horrible. Il suffit de tapoter sur l’écran (de quoi rabaisser encore plus le niveau de la batterie vu les effets) pour combattre un autre Pokemon ! Où est passé la stratégie de Pokemon avec ces différentes attaques ? Sans vous parler de la difficulté incroyable pour attraper tous les Pokemon du Pokédex. Il faudrait avoir un abonnement illimité en essence pour pouvoir faire le tour de toute les villes de ton pays pour tout avoir, et encore, il parait même que certains Pokemon se trouvent uniquement à certains endroit du globe…


Pokemon Go est pour l’instant imparfait et manque cruellement de contenu. Il a cruellement besoin de mise à jour rendant le jeu plus facile d’accès. Il est évident qu’il envoie une image positive du jeu vidéo et du gamer (peut on considérer un joueur de Pokémon GO comme un gamer ?) en géneral.

Sortir de chez soi, faire des rencontres est un bon point. Mais Pokemon Go n’est pas une tâche facile pour les personnes (comme moi) qui vivent dans des petits villages où il faut faire 40km pour voir une grande ville. Car oui, je ne veux pas que des Roucools et des Chenipans. Je reviendrai tester le jeu, dans quelques mois, une fois de solides mises à jour ajoutées et une refonte complète des spawn. Mais pour le moment je dis non. Mais je dis oui à cette fin de hype qui on peut le dire, m’aura casser les pieds.

Mention spécial à  Mikaouel | L’Edito du Lama qui a fait une vidéo sur le sujet. Il explique bien mieux que moi cette fin de hype, je vous invite grandement à la visionner ici.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de