sodaSalut les gens qui savent lire! Aujourd’hui on va parler de « Soda ». Mais attention pas la série à deux balles avec Kev Adams! Non on va parler d’une super B.D.

Soda est une bande dessinée en 13 volumes (pour l’instant) et qui a été créée par Warnant et Tome. Warnant laissera ensuite sa place à Gazzoti, dessinateur de « Seul », qui sera remplacé par Dan Verlinden (détestez le; il a refusé de signer mon album à Angoulême). C’est édité chez Dupuis et c’est ressorti en volumes intégrales l’année dernière.

SodaBon Soda; de quoi ca parle? et bien c’est l’histoire de David Solomon; flic New-yorkais très violent et qui a plus l’habitude de liquider les coupables plutôt que de les arrêter. Sauf que voila sa mère a décidé de venir habiter avec lui, abandonnant Providence (ville de Lovecraft) pour emménager chez son fils à New-York. Mais cette femme d’un certain age souffre d’une maladie cardiaque. Le moindre stress pourrait lui être fatal. David décide de lui cacher son métier de flic et de lui faire croire qu’il est pasteur, se changeant tous les jours dans l’ascenseur. Les intrigues alterneront donc entre les tentatives de notre héros de cacher son activité à sa mère et ses aventures bourrées d’action, de retournements et de personnages hauts en couleur.

soda_t10David est l’archétype du flic badass et hard core à l’image de John McClane (Die Hard) ou Max Payne. Il est accompagné d’un gros informaticien libidineux et d’un fliquette plantureuse et sexy. Alternant entre des scènes d’action très bien faites, des enquêtes intéressantes et des scènes comiques, Soda est un immense hommage aux films d’actions américains. Cependant je trouve les dessins des deux premiers tomes moins agréables que pour les chapitres suivants. Et même s’il reste excellent, le 13eme volet très en dessous des autres. Je peux aussi comprendre que la graphique peu réaliste peut déplaire à certain mais Soda reste une super B.D. présentant des idées originales, des dessins dynamiques et des personnages attachants. Je conseille à tout le monde de s’y plonger parce que franchement; un héros charismatique, une ambiance travaillée, des twists et des intrigues surprenantes, de l’humour, de l’action, des sentiments… mais que demander de plus! Personnellement j’ai une petite préférence pour le tome 4 « Dieu est mort ce soir ».


Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de