[vc_message color= »success »]Cet article est garanti 100% sans spoiler ![/vc_message]

[vc_message color= »info »]Attention, cette critique est purement subjective et ne concerne que le point de vue de l’auteur comme chaque critique disponible sur Erreur42.[/vc_message]

The Blacklist est une série télévisée américaine créée par Jon Bokenkamp diffusée depuis le 23 septembre 2013 sur le réseau NBC.

L’Histoire

Raymond Reddington, surnommé « Red », est le criminel le plus recherché par le FBI aux États-Unis. Dés le premier épisode Red se rend lui même au FBI et demande a voir une profileuse, Elisabeth Keen surnommée « Lizzy », celle ci étant une nouvelle recru du FBI.

Red affirme vouloir aider le FBI a épingler tous les plus grand malfrats du monde. C’est alors que le FBI accepte les requétes de celui-ci et crée une unité spéciale qui OINTB 1sera totalement a son service, le FBI « libère » donc Reddington et coopère avec lui. Celui-ci refusera tout contact avec les membres du FBI excepté avec Lizzy.

https://youtu.be/CYCmiLej0z8

La Critique

Blacklist est traduit en français par « La liste noire ». Une liste noire, en effet, c’est ce que Red met en place. On apprend très vite dans la série que Reddington n’aide pas le FBI par charité mais bien par intérêt personnel. C’est une série dans laquelle le suspense est énorme, dans laquelle Red manipule à tout va, si bien que l’on finit nous même, spectateurs, par être manipulé par ce personnage.

OINTB 1


Reddington entretient une relation extrêmement privilégié, a la limite d’une relation paternelle avec Lizzy. C’est d’ailleurs une des intrigues principale de cette série. Au delà de l’intrigue policière, celle qui perdure tout le long de la série, c’est la question de « qui est le pére d’Elisabeth ? », celle ci n’ayant aucune famille, elle s’interroge sur l’identité de son père, le doute plane (chez le spectateur uniquement) sur le lien entre Lizzy et Raymond Reddington.

Cette quête constante de vérité chez Keen et le fait qu’elle comprenne certaines choses de Red, celle ci va aboutir à des conclusions marquants des tournants dans sa vie. Ce qui fait d’elle un personnage victime d’elle même et de son entourage.

Néanmoins les saisons 1 et 2 s’enchaînent et se ressemble ce qui peut créer une lassitude chez le spectateur, en effet chaque épisode (ou presque) correspond à 1 membre de la BlackList a éliminer. Il y a une cassure nette entre les deux premières saisons et la saison 3.

Alors qui est le père de Lizzy ? Pourquoi Reddington a besoin du FBI pour régler ses affaires personnelle ? Pourquoi veut il s’adresser uniquement a Elisabeth Keen ? Le FBI a-t-il raison de faire confiance a Red ? Tant de questions auxquelles les épisodes répondront.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de